top of page
Rechercher

Ménopause & Osteoporose



La ménopause est une étape naturelle de la vie des femmes, marquée par l’arrêt définitif des menstruations. Cette transition hormonale s’accompagne de divers changements physiologiques tels que les bouffées de chaleur, sautes d’humeur, troubles du sommeil, maux de tête, la perte de cheveux, la sécheresse intime… L’un des plus préoccupants est l’augmentation du risque d’ostéoporose. Je vous propose dans le post ci-dessous de voir le lien étroit entre la ménopause et l’ostéoporose.


QU’EST CE QUE L’OSTÉOPOROSE ET COMMENT EST-ELLE LIÉE À LA MÉNOPAUSE ? 


L’ostéoporose est caractérisée par une diminution de la densité osseuse et une détérioration de la structure osseuse, rendant les os fragiles et plus susceptibles de se fracturer. La ménopause est un facteur de risque majeur pour le développement de l’ostéoporose, car la diminution des niveaux d’œstrogènes, une hormone essentielle chez les femmes, joue un rôle important dans la régulation de la densité osseuse.


La diminution des niveaux d’œstrogènes entraîne une accélération de la perte de densité osseuse, augmentant significativement le risque de fractures.

Ces hormones aident à réguler l’activité des ostéoclastes, cellules responsables de la résorption osseuse, et favorisent la formation osseuse par les ostéoblastes.


La carence en œstrogènes perturbe cet équilibre, entraînant une augmentation de la résorption osseuse et une diminution de la formation osseuse, ce qui conduit à une diminution nette de la densité osseuse et à une fragilité accrue des os.


Parmi les facteur de risque, on retrouve bien entendu les antécédents familiaux d’ostéoporose, avec une faible masse osseuse initiale contre lesquels on ne peut rien faire. 


Il existe d'autres facteurs sur lesquels nous pouvons agir : 

  1. Facteurs environnementaux : 

  • Fumer et boire trop d’alcool : Le tabagisme entraîne un état d’inflammation systémique persistant, qui peut avoir des effets néfastes sur la santé osseuse. En effet, fumer peut contribuer à la survenue précoce de la ménopause et diminue l’effet protecteur des hormones sexuelles féminines pendant la ménopause. Quant à l’abus d’alcool, il est préjudiciable pour les os, car il supprime la formation osseuse et entraîne une carence en hormones sexuelles.

  • Avoir une alimentation déséquilibrée :  la maigreur, une dénutrition ou malnutrition sévère sont des facteurs de risque d’ostéoporose ainsi que les régimes responsables d’une carence en calcium surtout pendant l’enfance et l’adolescence. l’excès de café ou de sel pourraient être à l’origine d’une fuite de calcium dans les urines. 

  • Être sédentaire : l’immobilisation prolongée, l’absence d’activité physique représentent un facteur de risque d’ostéoporose.

  • Un ensoleillement insuffisant : la vitamine D, synthétisée par la peau grâce aux rayons ultraviolets solaires, favorise l’absorption du calcium par le tube digestif.

       2Facteurs contre lesquels il faut prendre des mesures préventives

  • Des troubles gynécologiques : Troubles menstruels, arrêts prolongés des règles, ménopause précoce (avant 40 ans) spontanée ou chirurgicale ; la carence en hormones sexuelles féminines favorise l’ostéoporose.

  • Avoir une maladie ou prendre un traitement qui favorise la survenue d’une ostéoporose : diabète de type 1, hyperthyroïdie, maladie de Crohn, arthrite rhumatoïde, traitements corticostéroïdes (prednisone, prednisolone).

COMMENT PRÉVENIR ET TRAITER L’OSTÉOPOROSE PENDANT LA MÉNOPAUSE 

La prévention et le traitement de l’ostéoporose pendant la ménopause reposent sur des mesures similaires. Adopter un mode de vie sain est essentiel, notamment : 

  • En suivant une alimentation équilibrée et riche en calcium et en vitamine D,

  • En pratiquant une activité physique régulière,

  • En arrêtant de fumer et en limitant la consommation d’alcool, 

  • En s’exposant raisonnablement au soleil.

POUR CONCLURE …

Une approche globale, comprenant des changements de mode de vie sains et des traitements médicaux appropriés, peut contribuer à maintenir la santé osseuse et à améliorer la qualité de vie pendant et après la ménopause.

Par ailleurs, il existe des plantes riches en silice qui permettent de prévenir les risques d’ostéoporose. Je vous ferai prochainement un petit récapitulatif.

A suivre...



Sources : 

1. https://www.facebook.com/inserm.fr (no date) Ostéoporose · Inserm, La science pour la santé, Inserm. Available at: https://www.inserm.fr/dossier/osteoporose/ (Accessed: 24 July 2023).

2. Ostéoporose en 100 questions (no date). Available at: https://www.rhumatismes.net/index.php?id_bro=28 (Accessed: 24 July 2023).

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page