top of page
Rechercher

Plante féminine par excellence : Airelle rouge




« S’il ne devait rester qu’un remède, ce serait celui-là » aurait dit le Dr Pol Henry en parlant de ce Bourgeon : Airelle rouge.


En gemmothérapie ce bourgeon a un spectre très large.


C’est un rééquilibrant hormonal qui contre le vieillissement et la baisse d'activité de l'ovaire.


Très utile en période de ménopause, car il agit sur tous les symptômes liés à la ménopause.


Il empêche la sclérose des tissus au niveau rénal, intestinal, mais également artériel et vasculaire, qu'il s'agisse des petits vaisseaux ou non.

Un anti-vieillissement de premier ordre, particulièrement pour la femme.


Son action sur les reins où il exerce des propriétés drainante et régénérante. C'est un désinfectant urinaire, et permet d'éliminer les dépôts de calcium dans les reins pour éviter les lithiases rénales. Le macérat de bourgeons contribue notamment à baisser l'acide urique, aide l'équilibre acido-basique de l'organisme, et lutte contre le durcissement des tissus. Il agit sur les problèmes liés à une acidose de l'organisme.


Le Bourgeon d’airelles est recommandé en cas de constipation chronique ou de diarrhée. Elle permet de réguler la motricité du côlon : il exerce aussi bien une action stimulante qu'antispasmodique et sédative. Comme sur les reins, elle est également drainante et désinfectante, et normalise la flore intestinale ainsi que ses capacités d'absorption, notamment du calcium.

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page